samedi 2 décembre 2017

Voyage à vélo couché dans les Balkans et retour par l'Italie

               Nouveau départ de Grèce 

La route au jour le jour.


Du 28 avril au 10 juillet 2017, depuis Thessalonique en Grèce ,en passant par l'Albanie,la Macédoine,  le Kosovo , l'Italie ,la Sicile , la Sardaigne , la Corse et retour en France, un  périple de 3600 km à vélo ,entrecoupé par quatre trajets en bateau.

   

 

Les photos du voyage  

 

 

 

    Théssalonique - Epanomi - Mardi 25 avril - 30 km


Décalage horaire oblige, il est déjà 9h45  à l'atterissage! le temps de 
remonter les vélos , nous prenons la route vers 11 hres.


Petit détour pour aller faire quelques courses et restauration rapide dans un snack au bord de la route!



Entre la plaine de Thessalonique et les plages d'Eponima se trouve une gentille colline qui grimpe à 200 m.


Le réveil ayant été quelque peu matinal,nous ne ferons que 30 km sur des routes à faible circulation et cherchons le camping repéré sur la carte mais manquant dans le fichier du GPS.

Plage du Parc Tsairi à Eponima

Installation au camping Atki Retzika à Eponima ,  diner au restaurant du camping et une première nuit  où on s'endormira bercé par le doux clapotis des vagues.


        Epanomi - Olynthe - Mercredi 26 avril - 59 km

Le Mont Olympe au loin
Avant de quitter la plage d'Epanomi, un petit coup d'oeil sur le Mont Olympe enneigé au-delà de la Baie de Thessalonique.


Grâce à la nature protégée dans le Parc Tsairi, les fleurs forment un immense tapis multicolore!

Nea Moudania
Cette citée balnéaire, très prisée par les grecs du nord, est la porte d'accès des presqu'îles très touristiques de Cassandra et Sithonia.

http://dionisiou-realestate.com/pictures-of-nea-moudania-halkidiki-greece/



Nous sommes hors saison, les grecs qui partent en vacances sur la côte travaillent encore.


Bivouac sur la berge du fleuve Batouvia(à sec)
C'était aussi le bivouac de l'armée macédonienne il y a plus de 2300 ans.Nous sommes  au pied de la ville antique d'Olynthe détruite et rasée par Philippe II roi de Macédoine en -348.

          Olynthe - Marmaras - Jeudi 27 avril - 104 km

Les ruines d'Olynthe
Les vestiges mis à jour ne représentent que le dixième de la ville antique détruite. C'est la rupture d'un traité et une alliance avec Athènes qui à déclenché la fureur du roi de Macédoine.




 https://fr.wikipedia.org/wiki/Olynthe




L'entrée de la presqu'île de Sithonia, par la suite la route sera plus vallonnée.



Les plages de Elia Nikitis



Nous nous sommes installés sur un joli promontoire, en dessous de nous un couple de jeunes grecs est en train de monter un campement lourd en vue du 1er mai. Malgré un taux de chômage record, les grecs fêtent le travail.



Pas de problème hors saison, nous indique un plagiste en train de préparer son cabanon. A l'entrée de Sithonia d'immenses panneaux rappellent l'interdiction du camping sauvage!

    

        Marmaras - Kalamitsi - Vendredi 28 avril - 43 km

 

Porto Koufo


Ce petit port croquignolet était trop chou, nous nous sommes installés sur une terrasse pour déjeuner, les prix sont du même ordre qu'en France.


Ce vélo semble subir un léger tanguage, aucune relation cependant avec le déjeuner pris précédemment, les tsipouros et autres ouzos sont réservés à la dégustation en fin de journée.


La route tel un long serpent se faufile dans les vallons .


Un investisseur allemand a racheté un immense domaine dans le sud de la presqu'île.


http://www.decouvrirlagrece.com/allez-en-vacances-en-grece-a-halkidiki-dans-le-nord-est/


La très belle plage de Kalamitsi au sud est de Sithonia. Le petit camping est suffisant en cette saison, les agents apportent tables et chaises sur les emplacements des campeurs cyclistes ou motards, c'est trop rare pour ne pas être signalé.



Kalamitsi - Vouvourou - Samedi et dimanche 29 - 30 avril - 37 km



Un élevage de chèvres qui participe aussi à l'économie de la presqu'île.



En tous cas les chèvres se régalent, et nous aussi avec le fromage.



Pendant toute la remontée de la côte est, au détour d'un virage apparait le mytique mont Athos.

Mont Athos, video



Afiéromas


 Les petites chapelles mémorielles rappellent au passant le lourd tribu  payé par les automobilistes grecs aux dieux mécaniques.
 Cette photo illustre un virage à un oratoire, mais nous avons franchi des croisement avec 4  de ces Ex Voto.

  A l'intérieur derrière des vitres, des icônes encadrent une bougie longue durée à l'huile d'olive, une réserve dans une petite bouteille permet au passant d'entretenir la flamme


Vouvourou

 Nous sommes  restés deux  jours dans le camping de Vouvourou, bien aménagé en bord de plage et disposant d'un mini-market, très pratique vu qu'il est situé à cinq km de la ville, avec une côte à 10% pour s'arracher du bord de mer.
 Nous avons pris le large avant la fête du 1er mai.

https://www.eurocampings.fr/grece/macedoine-centrale/vourvourou/lacara-camping-106323/

http://www.discovergreece.com/fr/mainland/macedonia/halkidiki/best-beaches-in-halkidiki  

 

 

  

Vourvourou-Nea Kallikratia  - Jeudi 1 er mai -

                              87 km      

                           

Un supermarché, pas si super que cela en fait ,mais bien achalandé:pour un jour de fête il tombe à pic!Les  prix sont équivalents aux nôtres, mais pour les grecs, avec un smic à 680 euros ,la vie n'est pas facile et ne parlons pas des retraités!

Beaucoup de monde sur la route pour le 1er mai.


Celui-la n'est pas smicart, mais peut-être pas grec non plus, les électeurs de Mme Merkel se font plus discrets



Nous nous sommes entretenus longuement avec les propriétaires de ce magasin de vente en direct, un jeune couple de producteurs d'huile  d'olive et de miel.
 Pas de fiesta pour eux mais un jour de travail ordinaire.
Ils sont universitaires ,mais ont repris les champs d'oliviers de leurs parents et s'occupent de tout , de la taille  à la vente.Mme s'est formée au métier d'apicultrice, et  ils vendent  ainsi leur production dans ce petit magasin ! Ils nous ont offert à boire ,nous on parlé de leur vie et aucun de leurs trois enfants ne veut rester en Grèce!




Près de Nea Kallikratia, le patron d'un camping fermé pour cause de gel hivernal , ce qui n'était pas arrivé depuis de longues années , nous accueille et nous fait déguster les olives de sa production.
 Les sanitaires étaient HS mais un WC avait survécu.


    Nea Kallikratia - Gefira - Mardi 2 mai - 76 km

 


 

 La côte ouest de la Chalcidique ,baignée par la mer Egée ,est encore épargnée par le tourisme de masse.
Les Grecs nomment cette région « le paradis secret de la Grèce ».



Bains Turcs de 1444
De passage à Thessalonique.
Bey Hamam



L'immense coulée verte et piétonne  qui dégringole de la vieille ville vers la mer.



le promeneur doit franchir la Via Egniata et plusieurs grandes rues mais comme la circulation y est souvent bloquée, le passage se fait sans danger.




La sortie de la ville par la nationale 2 en direction d'Edessa a été très longue et difficile, en 2015 j'avais trouvé un parcours sur des petites routes et chemins.

Beau bivouac en plein champ, sur une butte sauvage près du village de Gefira.

          Gefira - Vrita - Mercredi 3 mai - 77 km

BMW R26 (1955)

Nous avons la même au garage, ce motard grec nous propose son aide dans la dure montée vers Edessa. 


Pause avant Edessa
Ville située à une altitude de 400m et connue pour ses chutes d'eau.
 


Nous nous ravitaillons dans le village d'Agras, quelques km plus loin en cherchant un coin tranquille pour la nuit, près du lac Agra, nous découvrons des pivoines sauvages sur tout un flanc colline.



Et sur un surplomb, l'espace de loisirs du village de Vrita avec une tonnelle pourvue de bancs de pique-nique.



L'espace sous la tonnelle est suffisant pour monter la tente, la vue est superbe.

         

Vrita -Florina  -jeudi 4 mai - 78 km



Bivouac de Vrita le matin , au réveil !



La route Edessa -  Florina grimpe à 1000m



La circulation est légère, une bande latérale sécurise les cyclistes mais la nature est aride.




Dans les vallées en dessous de 600m de belles plaines fertiles.



 A partir d' ici danger, un chevreuil  renverse facilement un vélo , et en pleine nuit peut sauter sur la tente! quand aux  ours, parait -il, ils ne sont pas dangereux........dixit la population locale.

          Florina - Bilisht - Vendredi 5 mai - 59 km

 

Ekklisa Agii Anargiri
 Ecroulé, l'animal ! faut dire qu'il  a veillé sur nous toute la nuit en aboyant sur tout ce qui bougeait ou qui s'approchait de la tente!




Cette petite église est aussi un lieu de pélerinage, de méditation, de pique-nique, les passants viennent se recueillir, boire l'eau de la source et pour certains nous offrir des petits gâteaux et des chocolats.



La route peu fréquentée grimpe doucement et régulièrement


Regard en arrière sur Florina



Au col à 1500m un hôtel restaurant et une aire de camping cars, c'est  la petite
 station de skis de Florina.




Après une belle descente de 8 km, déjeuner dans le petit resto de Viglia Pissoderi



Nous nous laissons glisser en pente douce vers la frontière qui se trouve derrière les montagnes! Pas de grimpette la route se faufile dans une vallée.


 Bye Bye la Grèce, à l'aventure en Albanie!





Bivouac sur la rive du Devoll à Bilitsht.
 Dans la nature, malgré toute la discrétion possible, il se trouve toujours quelqu'un qui observe. Un homme vient nous voir pour nous dissuader de camper à cet endroit, il évoque même la froidure de la nuit (alt 900m), et nous propose de chercher des habits et des couvertures.
 Dans la nuit, barouf du tonnerre, un groupe en pick-up,  chargeait des galets de stabilisation récemment mis en place: on comprend mieux l'effort de dissuasion de notre homme!
 A 8H l' entreprise de TP continue le chantier, nous discutons avec le chef qui n'était pas la personne de la veille.